« Nathalie Dmitrovic, entre courbes et rondeurs.
« J’ai toujours aimécote-provence-oct-nov_2014 travailler avec mes mains. Sentir le métal, résistant, pour mieux le transformer », confie Nathalie Dmitrovic. »